Franc Maçonnerie Universelle

Le portail de la Franc-maçonnerie; infos, actu, correct, incorrect, questions et... la parole circule !

09 septembre 2004

Qu'est-ce que la Franc-maçonnerie?

Qu'est-ce que la Franc-maçonnerie?

"La Franc-maçonnerie est une organisation réunissant, dans le monde entier, des personnes qui se sont donné comme but d'œuvrer au progrès de l'humanité. Elle est souvent décrite comme un système de morale particulier voilé dans des allégories et illustré par des symboles.

Elle se déclare comme un outil de formation, permettant à ses membres d'entraîner leurs capacités d'écoute, de réflexion et de dialogue pour qu'eux même transmettent ces valeurs dans leur entourage.

Apparue à la fin du XVIIe siècle, elle s'est structurée autour d'un grand nombre de rites et de traditions qui ont entraîné la création de nombreuses dissidences qui ne se reconnaissent pas toujours entre elles comme des organisations franc-maçonnes."

Plutôt que de chercher à définir la substance de la société maçonnique, il nous est apparu opportun d'évoquer ses multiples apports à la civilisation au travers des hommes qui en furent les membres, des institutions auxquelles elle a contribué à donner naissance et des monuments qu'elle a fait ériger pour témoigner de sa présence dans le Cité.
- La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme,
- l'abolition des privilèges, de l'esclavage et de la peine de mort,
- la fondation de la République,
- la séparation de l'Eglise et de l'Etat,
- l'instauration de l'enseignement public, laïc et obligatoire et de diverses lois sociales,
- la constitution des Etats Unis d'Amérique,
- l'indépendance de l'Amérique latine... etc "

et que dire des hommes qui constituèrent au travers des siècles cette fraternité des Lumières  !
Voltaire, Montesquieu ou Goethe, Verne et Kipling ou Twain, Washington, Franklin ou La Fayette, Suffren ou Surcouf, Edouard VII ou Frédéric de Prusse, Garibaldi ou Cavour, Gambetta ou Ferry, Churchill ou Roosevelt, Rude, Houdon ou Bartholdi, Mozart, Beethoven, Listz ou Sibelius, Greuze ou Chagall, Cassini ou Arago, Eiffel ou Macadam, Ford ou Citroën... sont autant de personnalités qui apportèrent au monde cette part de vérité que la franc-maçonnerie leur avait enseignée et à laquelle la ville de Paris, qui est aussi la "Ville Lumière", rend hommage.depuis la fin de l'Ancien Régime l'architecture maçonnique est partout présente, reconnaissable."

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

On distingue deux types de maçonnerie différentes, cependant, cela ne les empêche pas d'être unie :

La franc-maçonnerie traditionnelle fait obligation à ses membres de croire en un principe créateur, appelé "Grand architecte de l'univers", représentant généralement Dieu, mais pouvant aussi être compris comme une énergie génératrice de la vie. Elle ne reconnaît pas l'initiation des femmes. Elle s'engage dans l'amélioration de la société surtout par le perfectionnement de soi et des oeuvres philanthropiques.

La franc-maçonnerie libérale, née en France, au XIXe siècle, de la franc-maçonnerie traditionnelle, respecte le libre arbitre: ses membres sont libres de croire ou non en Dieu. Elle reconnaît l'initiation des femmes. Elle travaille à l'amélioration de la société en favorisant l'abolition des lois injustes et l'avènement de mesure s sociales équitables, sans pour cela négliger des actions philanthropiques individuelles ou collectives.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------bras1

D'abord, pour "maçonnerie" ? : il s'agit là de symbolique. pour rester simples,  nous dirons simplement que la Franc-maçonnerie compare l'Univers à un énorme travail d'architecture parfait. Le maçon lui, pour s'améliorer, doit tailler sa propre pierre, c'est à dire, travailler sur lui-même pour se perfectionner. Plus sa pierre sera bien taillée, plus elle pourra s'ajouter à celle des autres pour former ainsi une cathédrale.

La Franc-maçonnerie est une organisation : en maçonnerie, on parle d'ordre. En effet, il n'y a pas de liberté, ni de justice sans ordre. Réunissant des milliers de maçons, un ordre est nécessaire au bon fonctionnement de l'organisation, comme n'importe quelle association. Tous les maçons sont égaux et votent de façon démocratique quels membres tiennent quelle place importante dans l'Ordre. Régulièrement est élu un Grand Maître, un Grand Conseil, un Convent, un Jury Fraternel, des Délégués de Loge... etc, pour veiller au bon fonctionnement de l'Obédience et des Loges. D'ailleurs, quelle est la différence en Obédience et Loge ? Cela porte à confusion pour les profanes puisque certaines Obédiences portent le nom de "Grande Loge de .... ". L'Obédience regroupe en son sein ses Loges, qu'on appelle aussi Atelier. Par exemple, le Grand Orient de France est une Obédience, qui regroupe plus de 800 Loges, se réunissant chacune de leur côté et dans un lieu qui leur appartient (parfois pour des raisons pratiques, certaines Loges partagent le même local, mais à des horaires et jours différents).

La Franc-maçonnerie réunit des personnes qui se sont donné comme but d'oeuvrer au progrès de l'humanité : en effet, ceci devraient être le point commun de toute personne souhaitant entrer en Franc-Maçonnerie : s'améliorer et améliorer le monde qui l'entoure. Certaines Obédiences estiment que s'améliorer soi-même c'est améliorer le monde et ne s'immiscent pas dans la vie sociale et publique, d'autres estiment que travailler à l'amélioration de la vie sociale c'est oeuvrer au progrès de l'humanité, et demandent donc à ses maçons de fournir des réflexions sur des sujets sociaux (ce qui ne veut pas dire politique !). Les sujets religieux et politiques dont bannis des Loges.

La Franc-maçonnerie est un système de morale particulier voilé dans des allégories et illustré par des symboles : la Franc-Maçonnerie exige de ses membres qu'ils soient des hommes de morale et de bonne moeurs. La morale? Mot très controversé de nos jours. En maçonnerie on l'entend pas bonté, honnêteté, sincérité, loyauté, justesse... etc. On travaille nos qualités et défauts, en s'appuyant sur des symboles. Inutile d'en dire plus, c'est une chose que l'on ne comprend qu'une fois initié.

La Franc-maçonnerie se déclare comme un outil de formation : en Franc-Maçonnerie, on apprend en premier à écouter. Cela semble simple, et pourtant non. On part du principe que pour bien comprendre, il faut bien écouter. La Franc-maçonnerie étant d'abord un contexte d'échange d'idée, il est nécessaire de savoir écouter les autres, développer son sens critique pour penser par soi-même, et bien sûr savoir dialoguer.

La Franc-maçonnerie est structurée autour d'un grand nombre de rites et de traditions : pour travailler aux buts énoncés ci-dessus, la Franc-maçonnerie a la spécificité d'utiliser des rites et des traditions parfois vieilles de plus de 3 siècles. "Tout est symbole" est une des premières choses que l'on apprend en maçonnerie. Cet adage prend de son importance au fur et à mesure de notre évolution. Il fait, selon nous, parti du secret maçonnique : on a aucune idée de ce que cela signifie avant d'y avoir été confronté.

La Franc-maçonnerie est une société secrète : ou plutôt discrète. En effet, il suffit d'aller au rayon ésotérisme de la Fnac pour trouver ce que tout le monde croit être les secrets maçonniques... et pourtant, finalement, personne ne sait ce qu'est réellement la franc-maçonnerie sans l'avoir vécue. Connaître la forme ne signifie pas connaître le fond... Donc malgré tout, la Franc-maçonnerie reste tout à fait secrète. Et c'est cela qui insupporte ses détracteurs. D'ailleurs, la plupart, ne connaissant finalement pas la Franc-maçonnerie, ont des attaques tout à fait incohérentes et basées sur du faux.

"D'une part, l'action maçonnique étant désintéressée, on ne veut pas développer l'orgueil des membres en rendant publics les gestes philanthropiques ou sociaux. D'autre part, comme la franc-maçonnerie a été persécutée par différents régimes politiques totalitaires ou influencés par la religion catholique et qu'elle est victime de nombreux préjugés entretenus par la malveillance ou l'ignorance, une certaine prudence s'impose. L'identité de ses membres n'est dévoilée que par ceux qui désirent le faire, car même des sociétés démocratiques, à un moment donné, peuvent devenir intolérantes en périodes de crise."

loge1

Posté par Cherchant à 20:55 - La Franc-maçonnerie - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire