Franc Maçonnerie Universelle

Le portail de la Franc-maçonnerie; infos, actu, correct, incorrect, questions et... la parole circule !

10 avril 2005

Les éclaicissements de Bauer

Ahh ce Bauer, il figure aussi bien dans correct ou pas correct. Cette interview rappelle, en ces temps troublés, le fondement des choses.

Amusant de se rendre compte à quel point les gens ne savent pas que les maçons en sont pour beaucoup dans la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

----------------------------------------------------------------

La Franc Maçonnerie, Claire Chazal, Journal Télévisé de TF1, 27/06/2003:

Intervention à Lyon d'Alain Bauer, Grand Maître du Grand Orient de France:
Je crois que cela décourage ceux qui se servent justement plutôt de la Franc Maçonnerie plutôt qu'ils ne la servent, les pourris, les corrompus et les salops, qui parfois peuvent comme dans toute société humaine des loges. La problématique n'est pas de la nier, c'est de savoir ce qu'on en fait. Pour notre part cela fait assez longtemps que nous les avons mis dehors, discrètement d'abord, et avec détermination ensuite, et il faut noter que comme le grand maître de la grande loge de France, nous avons soutenu et nous soutenons toujours l'action d'Eric de Montgolfier pour remettre en état le tribunal de Nice, et dans la matière nous sommes plutôt dans la même logique qu'il a lui-même indiqué à plusieurs reprises. 

Claire Chazal:
A l'intérieur de la franc maçonnerie, le fonctionnement c'est vrai reste encore assez opaque, est-ce que c'est encore un lieu de débat, la franc maçonnerie. 

Tellement opaque, qu'un des Grands Maîtres après avoir découvert des comptes dont il ignorait l'existence, avait démissionné. C'est ce que nous pouvons appeler " l'OPAQUE de la franc maçonnerie ". On comprend dans ce cas que le secret soit une obligation. 

Alain Bauer
C'est toujours un lieu de débat. Nous sommes ici à Lyon au musé des Beaux Arts où il y a
une des plus importantes exposition maçonnique, Lyon, carrefour européen de la Maçonnerie, demain, un colloque organisé par la grande loge féminine, permettra d'aborder les questions homme femme, de l'égalité à la différence. C'est à dire à la fois l'essentiel du débat, non seulement sur une parité nécessaire, mais sur une action commune dans des différences assumées, la maçonnerie qui était l'église, le parti de la république au moment où celle-ci n'en avait pas est devenu sa boite à outil, et elle continue imperturbablement a proposer, car c'est le débat des loges, l'endroit où on respecte la parole, on ne s'interrompt pas, il n'y pas de concours de décibel, des projets ou de propositions pour tous. 

Claire Chazal:
Oui mais c'est vrai qu'à l'extérieur, on ne l'entend pas beaucoup sur certaine grande question de société, comme par exemple la laïcité. Est-ce que vous seriez par exemple favorable à une loi sur le port du voile à l'école ? 

Alain Bauer
La maçonnerie et surtout le Grand Orient s'exprime sur la laïcité depuis toujours, je dirai même que c'est son identité naturelle, et simplement on nous expliquait il y a quelques semaines que c'était un sujet ringard. Les conversions laïques spontanées de ces dernières semaines nous font plutôt plaisir, de là à rendre les derniers convertis comme le meilleur des croyants, nous ne sommes pas tout a fait sûr du résultat. Nous, nous souhaitons l'application de la loi de 1905 sur tout le territoire, l'interdiction de tous les signes, religieux, politiques, et y compris maçonniques dans tous les espaces publics qui nous permet de vivre ensemble, mais nous ne sommes certainement pas favorable à une loi contre le voile, et contre le voile seulement, qui exprimerait non pas un esprit laïque mais une volonté de crispation antimusulmane qui est une autre forme de xénophobie. En la matière, la laïcité c'est le respect des croyances et des non croyances, d'avoir une religion, d'en avoir aucune, ou d'en changer, mais certainement pas la chasse à ceux qui veulent exprimer librement dans leur espace privé, une foi, une croyance. 

Claire Chazal:
Merci beaucoup Alain Bauer d'avoir répondu à nos questions en duplex de Lyon, pour ceux 275ème anniversaires de la franc maçonnerie. (1728) 

Posté par Cherchant à 23:47 - Correct - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire